Comment entretenir une arbalète

entretenir une arbalète

Comment entretenir son arbalète

Bien entretenir son arbalète est un geste essentiel pour conserver un matériel en bon état, tout en préservant sa précision et sa performance de tir. D'une manière générale, l'entretien se concentre essentiellement sur la corde, même s'il ne faut pas négliger une arbalète compound.

Bien vérifier la corde de tir...

En premier lieu, il faut s'assurer qu'elle n'est pas effilochée, ce qui témoigne d'une usure de la pièce imposant son remplacement immédiat. En effet, une telle corde perd ses propriétés et risquerait même de devenir dangereuse, en se brisant.

Une corde effilochée, c'est aussi une perte en livres de pression, ce qui fausse le tir. Régulièrement, pour prévenir ce type de dommage, il faut lubrifier la corde à l’aide d’une cire spéciale pour arc et arbalète ; cela entoure la corde d'un film protecteur et permet de la garder souple et imperméable plus longtemps. Deux à trois aller-retour sur la corde suffisent pour la protéger, avant de faire pénétrer la cire sur chacun des brins, en frottant la corde entre ses doigts jusqu'à sentir un échauffement ; celui-ci doit cependant être mesuré, car si la corde chauffe trop, elle risque d’être endommagée.

Il est par ailleurs conseillé de toujours posséder cordes et câbles de rechange en réserve, pour ne jamais être pris de court en cas d'incident. D'autre part, le tranche-fil servant à protéger les brins de la corde doit être remplacé s'il s'use ou se défait, pour éviter des frottements directement sur la corde.

... sans oublier le corps de l'arbalète

Le corps de l'arbalète demande moins d'attention que la corde de tir mais doit tout de même être régulièrement vérifié. Il faut ainsi s'assurer que les vis ne prennent pas un peu de jeu ; chaque tir transmettant des vibrations à l'arme, celles-ci peuvent en effet se détendre. En outre, pour favoriser le glissement de la corde sur le rail, il est recommandé d'appliquer, tous les trois ou quatre tirs, un fin film d’huile sur le rail guidant la flèche ; pour cela, il suffit de verser une goutte d’huile sur le rail avant de l'étaler à l'aide du doigt sur l'ensemble du rail. Une telle opération doit être répétée régulièrement ; il ne sert en effet à rien de mettre une importante quantité d'huile sur le rail, en espérant être tranquille pour une cinquantaine de tir : en effet, toute l'huile sera éjectée à chaque tir.

Ne pas négliger son arbalète à poulies

Poulies et axes de l'arbalète compound doivent faire l'objet d'une sérieuse attention. Comme toutes les pièces métalliques, elles subissent une certaine usure, plus ou moins marquée selon l’utilisation. En effet, si les tirs sont pratiqués à l'extérieur, si l'arbalète est en contact avec de l'eau ou du sable, le risque est grand que les pièces métalliques s'oxydent. Pour pallier une éventuelle corrosion, il faut donc les graisser avec une burette d’huile ou un aérosol sous pression, tous les trois mois environ.

  • Meilleur Article

  • Contactez nous

    • Facebook Hattila

Cliquez ici pour envoyer un Email